vendredi 18 avril 2008

Birdman de Mo Hayder

Cinq cadavres mutilés et décomposés de jeunes femmes ont été successivement retrouvés dans un terrain vague à North Greenwich (banlieue de Londres). Toutes ces victimes sont des prostituées avec cette particularité des plus morbides, celle d’avoir un oiseau logé dans leur cage thoracique. Certaines d’entre elles avaient même été infligées d’une chirurgie très élémentaire des seins, avec de grossiers points de suture. Les indices dont dispose la police sur ce dossier suggèrent l’état mental dépravé du tueur. Ce dernier est non seulement un vrai psychopathe, mais surtout un sadique absolu. Les premiers soupçons se portent bientôt sur un riche héritier. Afin de mener à bien cette affaire criminelle, Jack Caffery, inspecteur principal chargé de cette enquête, y consacre vraiment tout son temps, de jour comme de nuit. Il s’y implique d’autant plus que sa vie privée ne le motive guère. En effet, il estime que sa petite amie se montre trop envahissante... En outre, un autre problème le fait ruminer depuis des années et c’est à propos de son mystérieux voisin. Je suis ravie de découvrir ce premier roman de Mo Hayder que je ne connaissais que de nom, et j’admets que je ne suis point déçue par « Birdman ». C’est un thriller plutôt sombre et cruel, l’auteure a imaginé un assassin hors du commun, un être déviant, malfaisant et barbare, qui n’écoute que ses pulsions perverses. Un seul mot pour résumer l’ouvrage : nécrophilie. On ressent des frissons lorsque l’on s’imagine être à la place de la victime et lorsque l’on se représente ce qu’elle avait enduré. On comprend donc parfaitement sa frayeur et sa panique. Par ailleurs, il est à noter que le suspense est entretenu jusqu’au dénouement, et les lecteurs sont très sensibles à cet aspect. On remarque aussi qu’il n’existe pas de descriptions inutiles et superflues, cela permet de poursuivre la lecture sans se lasser et d’apprécier l’avancement de cette enquête criminelle passionnante. Cette nouvelle romancière anglaise est en train de devenir célèbre.
Dai BUI

1 commentaire:

Dragonne a dit…

Voilà un thriller qui a l'air palpitant et sombre à souhait, comme je les apprécie.

Publicité